• Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Aménager un atelier couture (même dans un petit espace)
Catégorie Organisation  ,  15 commentaires

Avoir un atelier couture est sans doute LE rêve commun à toutes les couturières (professionnelles comme amatrices).

Aujourd’hui, je suis chanceuse et possède une pièce dédiée à la couture mais durant de nombreuses années, j’ai été membre des squatteuses de table à manger (ou du club des couturières de salon pour être plus poétique).

En 2018, j’ai réussi à convaincre Chéri qu’avoir un atelier était vital (oui rien que ça !) et nous avons emménagé dans un appartement plus grand.

J’ai écumé les blogs français et anglais à la recherche d’inspiration, fait et refait les plans dans ma tête plusieurs centaines de fois. Au final, il m’a fallu plus d’un an pour trouver l’aménagement idéal de mon petit paradis ! (Visiter mon atelier ici)

Cet article est un partage de mes recherches et réflexions où je vous invite à réfléchir à l’aménagement le plus adapté à VOUS, vos besoins, votre espace (et vos moyens…)

Il est facile de succomber à la tentation d’un « atelier catalogue » mais ne perdez pas de vu qu’il s’agit de Votre coin de paradis. Vous devriez vous y sentir libre de créer et heureuse d’y travailler. Il devrait donc être fonctionnel certes, mais surtout à votre image.

Attention : Nous avons pu acheter une maison, j'ai donc déménagé mon atelier. Pour plus d'inspiration, vous trouverez dans l'article les photos de mon nouvel atelier ainsi que l'ancien.

Ce qu’il faut savoir AVANT d’aménager son atelier couture

Les espaces de travail à prendre en compte pour un espace de couture optimal

Selon les projets (vêtements adultes ou enfants, sacs et accessoires, patchwork, broderie …) vos besoins seront sensiblement différents. Toutefois, il y a 3 étapes identiques à tout projet : la découpe des tissus, la couture, le repassage. Il y a donc 3 espaces de travail à prendre en compte auxquels s’ajoute un espace pour le rangement du matériel et des fournitures.

aménager un atelier couture, aménager un coin couture


Les questions à se poser avant d’organiser son coin couture

On est toutes d’accord sur le fait que notre atelier doit être fonctionnel sauf qu’il est peu probable qu’on ait toutes la même vision de ce qui est fonctionnel ou non ! C’est pourquoi il me semble intéressant de se poser les questions suivantes.

Quelle est le but de mon atelier ?

Il y a fort à parier que vous aurez à faire des compromis dans votre quête du coin couture parfait. Réfléchissez donc à ce qui est primordial et non négociable.

Quelle est LA raison principale pour l’aménagement de cet atelier ? Est-ce que vous voulez :

  • Gagner du temps : avoir tout à disposition et bien organisé
  • Être isolée de votre entourage pour avoir des moments de calme rien qu’à vous
  • Éviter des douleurs en ayant un espace ergonomique
machines à coudre

Surjeteuse Brother DZ1234 ; machine à coudre Brother innovis 35 ; Machine à coudre et broder Pfaff Sensation pro

Pour moi, c’était de pouvoir sortir de mon temps plein « maman au foyer » et savourer un peu de calme. Je rêvais d’avoir 30 min de couture effective au lieu de :

  • 10 min pour sortir mon matériel,
  • 15 min à coudre tout en m’assurant que ma canaille ne mette rien à sa bouche, ne touche pas aux ciseaux et que le chat ne joue pas avec les bobines
  • 5 min à tout « ranger » en vitesse car c’est l’heure du repas et qu’on a besoin de la table (en fait tout mettre en vrac dans une boite)
  • 2h à déprimer car au final je n’ai rien cousu ! (Voire pire : planifier 30 min de tête-à-tête avec mon découd vite car j’ai monté mes pièces à l’envers !)

Bref il me fallait un endroit fermé pour coudre quitte à ce qu’il soit plus petit et moins pratique. Mais qu’en est-il pour vous ?


Quelle taille pour chaque espace ?

Comme je le disais, en fonction des projets vos besoins sont légèrement différents.

Je couds principalement des sacs, des accessoires et du patchwork. Je n’ai pas besoin d’une grande surface de découpe ou de repassage. En revanche, il me faut un espace suffisant autour de ma machine pour matelasser mes quilts et manipuler des projets épais.

Si vous faites beaucoup de vêtements pour adultes, il vous faudra plutôt un grand espace pour la découpe. L’espace autour de votre machine pourra être plus réduit.

Atelier couture de Macachou

Mon ancien coin couture

aménager atelier couture

Mon nouvel atelier. Je voulais des couleurs qui claquent, c'est réussi !

Quels sont les outils que j’utilise le plus ?

Votre coin couture ne vous permettra peut-être pas d’avoir tous vos outils sous la main. Mais vous devriez à avoir ceux que vous utilisez le plus souvent.

Encore une fois cela dépend de vos créations. Mes outils essentiels sont :

  • Pour découper : mon cutter rotatif, 2 règles (une longue et une carrée), mes ciseaux et mon crayon gris 4B (mon favori pour marquer)
  • Pour repasser : mon mini fer et mon tapis de repassage
  • Pour coudre : mes petits ciseaux et quelques pinces (j’épingle très peu)
Organiser ses ciseaux et règles de couture

Les outils que j'utilise le plus sont sur mon pegboard.

Je possède d’autres ciseaux, règles, table à repasser, épingles et outils mais ils ne sont pas à portée de main. Je les sors de leur cachette occasionnellement suivant mes besoins.

Si vous faites des vêtements, il est plus judicieux d’avoir vos ciseaux (tissus et papier), épingles, table à repasser et fer prêts à fonctionner. Une règle et un cutter rotatif seront facultatifs.


Où trouver la place d’aménager mon atelier couture ?

Avant tout : Faire du tri !

Tout le monde n’a pas la change d’avoir une pièce dédiée pour son atelier couture. Votre atelier sera plutôt un petit coin couture aménagé dans votre chambre, le salon, sous l’escalier … Et même avec un double master Tétris / Marie Kondo vous ne ferez pas rentrer des dizaines de tissus et votre matériel dans une table de chevet ! Pour cela une seule solution : faire du tri !

Et puis vous connaissez le proverbe « les couturières ont horreur du vide ». Plus vous aurez d’espace et de rangement, plus vous en utiliserez ! Votre atelier ne sera jamais assez grand et vous n’aurez jamais assez de rangement. Il sera très rapidement noyé sous les tissus, matériels, livres, projets en tout genre et vous passerez plus de temps à le ranger qu’à coudre.

Soyons honnête. Notre société nous pousse à consommer bien plus que nécessaire, on a toutes dans nos placards des tas d’objets devenus inutiles. Autant commencer à se discipliner un peu et partir sur de bonnes bases.

Je sais que certaines d’entre vous trouverons ça évident ! Hélas, ce n’est pas si facile pour tout le monde. Avant mon déménagement aux États-Unis, j’étais la reine du « Je garde, on ne sait jamais» et avait tendance à m’attacher sentimentalement à certains objets.

Mais déménager de l’autre côté de l’Atlantique m’a obligé à ne choisir qu’une infime partie de mes possessions : pour mon plus grand bien !!

Atelier couture de Macachou
aménager un coin couture

Comment faire du tri quand on a tendance à tout garder ?

Voici quelques astuces qui m’ont bien aidée :

  • Faites le tri par sessions de 15 à 20 min, pas plus. Emportée par l’ivresse d’un futur atelier, on a tendance à vouloir faire un grand nettoyage de printemps. Sauf que ça finira surement en déprime hivernale face à la tonne d’objets (et de travail) à gérer ! Mieux vaut prendre 15 min chaque jour durant plusieurs semaines plutôt que partir tête baissée sur une journée et abandonner avant d’avoir terminé. (C’est du vécu).
  • Si possible, ayez un « guide spirituel », une personne qui peut vous aider à prendre des décisions (du genre Chéri qui espère bien récupérer lui aussi un peu d’espace pour ses affaires)
  • Ayez à porter de main 3 contenants (sacs, boites ou cartons) : à jeter, à donner, à vendre. Au moins c’est clair vous saurez que faire une fois votre décision prise.
  • Écrivez sur une feuille les questions essentielles à vous poser :Est-ce que je serai triste de ne plus l’avoir ? Certains objets inutilisés ont une valeur sentimentale et psychologique bien trop forte pour être délaissés. Est-ce le cas ? (Je suis mariée à un grand doudou de 1 mètre 90, et pourtant j’ai toujours dans un tiroir les 2 de mon enfance).Quelle est la dernière fois que je m’en suis servie ? et fixez-vous une limite au-delà de laquelle vous dites Bye Bye sans réfléchir.  Perso, si ça fait plus de 2 ans, je m’oblige à m’en séparer.
  • Prenez une décision ! « On verra plus tard » n’est pas une option : soit vous gardez, soit vous dites au revoir.
Atelier couture de Macachou

Vous devriez maintenant y voir plus clair et avoir récupéré un petit espace pour votre coin couture.

Astuce: Il est également possible d’avoir plusieurs petits espaces dédiés à chaque étape de réalisation. Lorsque je vivais dans mon 50 m2, ma machine était sur un petit bureau à l’étage mais je faisais les découpes dans le salon au rez de chaussée. Mes tissus et outils de découpe étaient dans un placard du salon tandis que la mercerie, table à repasser et aiguilles étaient dans ma chambre à l’étage.

Aménager les différents espaces de son atelier couture

L’espace de découpe

Caractéristiques d’un espace de découpe idéal

  • Surélevé : pour éviter les douleurs, vous ne devriez pas avoir à courber le dos ou la tête. Vous trouverez plus d’information sur la hauteur de table qui vous faut dans mon article « Couture : stop au mal de dos » 
  • Avec vos outils de découpe à portée de main. Personnellement, je suis fan pegboard. Il n’est pas cher, fait gagner de l’espace de rangement (vous pouvez le mettre au mur, sur une porte, dans un placard …) et on l’organise comme on veut. On en trouve dans les magasins de bricolage ou chez Ikea. Une autre solution est d’avoir un tablier ou une ceinture. 
  • Avec possibilité de tourner autour : pour les découpes et marquages qui exigent d’être précise (les vêtements par exemple), vous gagnerez en efficacité si vous vous déplacez autour de votre table.
Atelier couture de Macachou
table de découpe couture

Ma fidèle table de découpe.

Avec ou sans tapis de découpe ?

Le tapis de découpe est nécessaire uniquement si vous utilisez un cutter rotatif. Le cutter rotatif n’est pas indispensable en soi, une bonne paire de ciseaux fonctionne tout aussi bien.

Cependant, il permet de gagner beaucoup de temps et faire des coupes droites parfaites. Je les utilise énormément pour mes projets de patchwork, accessoires, sacs … mais assez peu pour les vêtements.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents cutters et tapis, je vous invite à lire mon article : Patchwork, le matériel pour tracer et découper (les conseils s’appliquent autant au patchwork qu’à la couture).

matériel patchwork, cutter rotatif, règle de patchwork, matériel quilt

L’espace de repassage

Lorsque j’ai débuté la couture, je n’imaginais pas qu’en fait j’allais passer autant de temps à coudre qu’à repasser ! Donc pour éviter les aller-retours, placez votre espace de repassage au plus près de votre machine à coudre.

Selon les projets, vous n’avez pas besoin d’avoir une table à repasser ni même une centrale à vapeur. Lors de la confection, il s’agit généralement de presser les coutures, un tapis de repassage et un petit fer sont suffisant.

J’utilise ma table à repasser et mon fer à vapeur uniquement :

  • en début de projet lorsque je décatis mes tissus. Je ne les lave pas avant de coudre, je les repasse à la vapeur. Pour certaines cela peut paraître de la folie mais je vous explique pourquoi dans mon article Faut-il vraiment prélaver les tissus
  • pour les finitions une fois mon projet terminé
tissus, prélaver ses tissus

Durant la confection, j’utilise mon tapis de presse (voir le tapis sur amazon) et un fer de voyage (voir le fer sur amazon) que je garde à coté de ma machine

tapis de repassage - atelier couture
tapis de découpe tapis de repassage

Astuce: pour gagner de la place, j’ai lié mon tapis de coupe et mon tapis de repassage avec des clips pour en faire un outil tout en 1.

Vous pouvez également utiliser ce tapis 2 en 1 de chez Omnigrid.

tapis de découpe
tapis de découpe

cliquez sur la photo pour voir le tapis sur amazon

L’espace de couture

Adieu les maux de dos : pensez ergonomie avant tout !

Les maux de dos sont un problème majeur du 21ème siècle et les couturières ne sont pas épargnées, bien au contraire ! S’il y a donc un seul critère à prendre en compte pour l’aménagement de votre coin couture, c’est l’ergonomie ! Le choix des meubles et en particulier de votre chaise est primordial, ils doivent permettre de maintenir une bonne posture. Vous trouverez tous les détails pour faire votre choix dans mon article « Couture : stop au mal de dos » 

Bien sûr il s’agit de la théorie et vous n’avez peut-être pas les moyens d’acheter la table et la chaise parfaite. Rassurez-vous, avec un peu de « bricolage » vous devriez tout de même avoir un espace confortable.


Quelle table pour votre atelier couture ?

La plupart des articles sur l’organisation d’un atelier couture vous dirons qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une grande table et qu’un bureau contre votre mur est suffisant. C’est un point de vue discutable qui dépend de vos habitudes et vos projets.

Attention : le seul inconvénient d’avoir une table au milieu de votre pièce est la gestion des câbles électriques. Il vous faut être au plus proche de vos prises et utiliser si besoin des protèges câbles.

atelier couture

Personnellement c’est une solution qui ne me convient pas du tout, je préfère avoir une table au milieu de mon atelier pour diverses raisons :

  • Je fais beaucoup de patchwork, il me faut donc un grand espace autour de ma machine.
  • Je peux avoir mon mini fer et tapis de repassage à portée de main.
  • J’aime avoir mon ordinateur proche de moi lorsque je regarde un tuto pour l’un de mes projets. Je peux donc le poser à côté de ma machine.
  • Je n’aime pas travailler face à un mur qui est à seulement quelques centimètres. Je ne peux pas non plus me mettre sous ma fenêtre car il y fait trop chaud l’été/ trop froid l’hiver.
  • Mon fils peut observer mon travail sans me gêner interagir avec moi plus facilement si j'en ai envie.
  • J’ai cousu sur ma table à manger durant plusieurs années et je m’y suis habituée.

Astuce: Pour avoir une grande table avec un moindre encombrement, vous pouvez opter pour une table pliante

table de couture

Cliquez sur la photo pour voir sur ikea


Ne négligez pas la lumière

Assurez-vous d’avoir une lumière suffisante et adaptée. Ça peut paraître évident mais une bonne lumière ne vous servira pas seulement à bien voir vos ouvrages. Elle permet également de :

  • Limiter les maux de tête : l’idéal est d’être proche d’une fenêtre pour bénéficier de la lumière naturelle. Il peut toutefois être utile d’avoir une lampe d’appoint au niveau de la machine. Veillez alors à ce qu’elle ne soit pas trop lumineuse ni trop « blanche ». J’utilise au besoin une lampe à variation d’intensité avec une ampoule qui donne une lumière jaune.
  • Favoriser le sommeil : si vous aimez coudre le soir, une ampoule à lumière blanche peut engendrer des troubles du sommeil et de l’endormissement. Préférez une lampe avec une lumière jaune légèrement rouge.
lampe pour coudre

Cliquez sur l'image pour voir la lampe dans amazon

Organiser et ranger son matériel de couture

Qui dit atelier de couture dit aussi espace de rangement pour les tissus, la mercerie et le matériel divers ! (du moins en théorie car dans la pratique on n’a jamais assez d’espace).

Je vais être honnête, j’ai des progrès à faire à ce sujet car mon rangement n’est pas encore optimal. Je serai ravie que vous me donniez vos astuces en commentaire afin d’enrichir cet article.

Organiser ses tissus
organiser chutes de tissus

Organiser ses tissus et ses chutes

Je pense qu’il s’agit de la raison pour laquelle j’aime autant la couture, en fait j’adooooore les tissus. Au point de me demander parfois si ma passion c’est la couture ou la collection de tissus !

Sans mentir, les portes de mon magasin local s’ouvrent sur une autre dimension, l’espace-temps n’est plus le même ! Je peux passer 1h30 à flâner dans les rayons alors que j’ai l’impression d’y être depuis 10 minutes. Sans compter que les tissus me parlent ! Oui oui je vous assure : « regarde Marion comme je serai beau transformé en sac », « Marion, tu imagines quelle magnifique robe que je ferai »…

rangement tissus, ranger ses tissus

Récupération d'une étagère faite par mon mari. J'y range mes fat quarter et grosses chutes de tissus.

table de découpe couture

Les 3 paniers du bas me servent à stocker mes chutes.

Bref, j’ai beaucoup (trop) de tissus et comme je ne jette rien j’ai aussi beaucoup de chutes ! J’ai donc organisé mon espace couture autour de mes tissus. Le sujet est tellement vaste que j’ai écrit 2 articles à sujet : « Comment ranger ses tissus ? Trouvez l’organisation de vos rêves » et « Comment organiser ses chutes de tissus, même les plus infimes ». Je vous invite donc à les lire pour trouver la solution qui vous convient le mieux.

organisation tissus, organiser ses tissus
organiser chutes de tissus

Ranger sa mercerie

Vous trouverez dans mon album pinterest quelques idées de rangement pour la mercerie et le matériel de couture. La seule limite à votre organisation est l’espace dont vous disposez et votre imagination. Vous pouvez même profiter de votre mercerie pour décorer votre atelier.

ranger ses fermetures éclairs
aménager un atelier couture rangement mercerie

Perso, je suis la reine des boites !

ranger ses accessoires pour sacs
ranger ses boutons
ranger ses boutons

Attention : La seule mise en garde que j’ai à vous faire concerne les fils : ils devraient toujours être enfermé à l'abri de la poussière (et de la lumière). On a tendance à sous-estimer leur importance mais se sont eux qui vont passer dans les mécaniques de votre machine et qui feront que votre couture sera belle ou non. Les miens sont dans les tiroirs de ma table de découpe, rangés par type (broderie, couture, patchwork …) et par couleurs.

Organiser ses bobines de fils
rangement bobine fils broderie

Organiser ses patrons

Pour ce qui est des patrons, je n’ai pas encore trouvé l’organisation idéale. J’apprécierai d’ailleurs beaucoup que vous partagiez vos astuces en commentaires.

Pour le moment, mes patrons papiers sont dans une boite (encore une) et les patrons pdf que j’ai imprimé dans un porte revues.

ranger ses patrons couture
ranger ses patrons couture

Coudre dans son salon ou un mini espace

Si vous n'avez vraiment que très peu de place, je vous recommande d'investir dans un chariot de craft. Honnêtement, ce genre de chariot n’a que des avantages :

  • Il est suffisamment grand pour y mettre une petite machine à coudre, vos tissus, mercerie, patrons, livres, mini fer à repasser… et suffisamment petit pour rentrer dans un placard si besoin.
  • Il possède un pegboard (vous savez maintenant que je suis fan).
  • Il est sur roulettes ce qui permet de tout déplacer rapidement et sans douleur.

Vous pouvez voir le chariot sur amazon ou en cliquant sur la photo.

chariot de couture - petit espace couture
chariot de couture - petit espace couture

Et voilà !

J’espère que cet article vous sera utile. Si c’est le cas, partagez-le sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à la newsletter pour ne pas manquer les prochaines publications.

Happy couture

organisation couture

Organisation

Aménagez un atelier couture (même dans un tout petit espace) et gardez le organisé.

Couture

Couture

Vous aimez coudre des sacs, accessoires, objets de décoration et jeux pour enfants ? Venez découvrir tous mes tutoriels.

  • Waouh je ne sais pas quoi dire d’autre . Tout simplement génial. Merci pour toutes tes explications qui sont claires et logiques. Je vais en appliquer quelques unes. Merci pour ton mini magazine 😉

      • Bonjour Marion
        Super atelier joliment décrit.
        Pour les patrons, ce que je fais: je les mets dans une enveloppe kraft avec le visuel collé en façade, j’indique la date de création du projet, la taille, je joins un échantillon de tissu et pourquoi pas une photo en pied.
        Bonne couture, super passe-temps…

  • Eh bien bravo, moi j’ai une chambre consacrée à la couture, mais aussi au bureau et rangement pour le linge de maison. J’ai récupéré de mon déménagement, les meubles de cuisine qui ne pouvaient aller dans ma nouvelle cuisine et j’en ai fait des rangements pour mon atelier. D’ailleurs, les déménageurs étaient sidérés que je sois si bien organisée et qu’en peu de temps, j’avais pris les mesures et su où je voulais tout caser. Mais il me manque des meubles adaptés surtout et je pense que j’aime voir ce que j’ai… Pour mes patrons, j’utilise des pochettes cartonnées, ça prend plus de place, mais ils sont rangés dans un grand tiroir de meuble cuisine. J’ai réparti les chutes dans plusieurs bacs à roulettes transparents et vêtements récupérés car j’aime transformer et j’ai la folie des sacs, moi aussi. J’aime en changer. Je commence à utiliser le simili cuir mais c’est pas facile avec les petites machines.
    D’ailleurs, je dois régulièrement regarder les tutos car j’ai appris à coudre dans une école qui formait à l’industrie, pas à la création. Mais finalement, je sors beaucoup de ce que j’ai appris pour apprendre des choses par moi-même. Moi, j’ai du installer mes machines contre les murs car la pièce ne se prêtait pas à faire l’espace couture au milieu sinon j’aurais condamné les prises électriques. Mais surtout, quand on déménage autant que moi, on doit s’adapter avec les meubles qui changent de place tout le temps. J’ai des meubles de salon dans les chambres, dans le salon des étagères du garage, dans la cuisine, des meubles du salon, etc. Je n’achète que peu de meubles, mais j’avoue, la prochaine maison, je la veux ancienne avec des pièces très grandes pour faire une grande pièce de couture. Cela dit, je n’ai pas encore pris mes marques dans cette maison neuve qui pour le moment est suffisante pour le temps dont je dispose pour coudre.

    • Bonjour Nathalie,
      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous décrire votre atelier. C’est toujours très interessant de savoir comment les autres s’organisent mais également que l’on peut le faire à moindre cout grâce à de la récup.
      Bonne création

  • Bonjour un article fort intéressant dont la lecture tombe au bon moment. En effet je suis en pleine cogitation quant à l’aménagement et la réorganisation de ma pièce de couture-repassage-créa.
    Au-delà des idées j’ai trouvé des pistes de réflexion.
    Merci et bonne couture.
    Françoise

  • Merci pour ce bel article , bien vivant , pas sclérosé et plein d’indulgence .
    C’est aussi mon projet de préoccupation pour le moment , et ce rangement prend du temps .J’ai bien hâte qu’il soit fini afin de me mettre vraiment à la couture .
    Merci pour vos commentaires et astuces .
    A bientôt

  • Merci pour votre article c’est mon rêve depuis toujours d’avoir un espace pour la couture malheureusement je n’ai pas de place pour ça

  • bonjour et merci pour votre site, j’apprécie vos articles.
    pour le tri des tissus, moi aussi je collectionne et en plus, j’ai récupéré les stocks de ma mère quand elle est partie en maison de retraite, et ceux de ma sœur quand elle est partie vivre en Asie. je les classe à l’abri de la lumière sur les pochettes à élastique pour les plus fins, bien pliés pour les autres, et dans des boites de casier ikea ou un placard par utilisations, c’est à dire, jeans, ameublement fins, ameublement épais, manteaux et vestes, soies, cotonnades d’été, jerseys, et quand il y en a beaucoup, en plus, classement par couleurs, idem pour les chutes, je les classe par matières plus pratique pour les réutilisation en vêtements patch, patchwork, retouches, accessoires divers, vêtements de poupées, ect….continuez, bises

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Si vous aimez le blog, partagez-le sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à la newsletter pour ne pas manquer les prochaines publications.

    Envie de plus d'inspiration ? 

    Inscrivez vous à mon mini magazine mensuel, c'est 100% gratuit !

    • Explorez différentes techniques
    • Découvrez de nouvelles sources d’inspiration
    • Accédez aux coulisses du blog
    • Obtenez des patrons exclusifs

    Rejoignez moi sur les réseaux sociaux

    >